La chaleur de l’été

Les villes offrent bien des lieux à découvrir

Bien des secrets à dévoiler

Il suffit parfois d’un geste, d’un regard

Pour que la grisaille de la ville se transforme en paradis

14 commentaires sur “La chaleur de l’été

Ajouter un commentaire

  1. Que de charmantes découvertes , des paysages et une fée superbe et
    pleine de surprise !
    Ah mais bien sûr c’était vendredi !!!!!!
    Et il faisait chaud !
    Bises Eve fée de si belles images

    J'aime

  2. Porter une jupe aussi courte sans petite culotte…. Il n’y a que la fée Eve qui a ce courage.
    La tradition du VSC est respectée mais où donc ces photos ont été prises…. Dans le sud de la France, en Italie ou ailleurs….
    Bises à vous deux et bonnes vacances. Ramenez nous encore plein de photo aussi sexy pour une rentrée coquine et glamour…

    J'aime

  3. Moi qui suis en vacances actuellement, je confirme que les visites de villes réservent bien des surprises. J’ai ainsi découvert hier (entre autres) la petite plage naturiste de Toulon, juste en bas d’immeubles d’habitation. Discrétion et intimité non-assurées ! 😀
    On croise très souvent des jolies minettes court-vêtues, voire seins nus et en string quand la plage est juste à côté. L’été est décidément une bien belle saison ! 🙂
    Par contre, je n’ai pas eu le bonheur de croiser la jolie Eve et ses audaces urbaines…
    Merci donc pour ces photos qui prouve une fois de plus, s’il en est besoin, que la Miss est la fée la plus sexy et bandante que les chanceux puissent apercevoir en ville.
    Bises.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Retour en haut ↑